Un ancien abri anti-aérien londonien transformé en une ferme high-tech pour cultiver des salades.

phpdcuy Ly

Durant la Seconde Guerre mondiale, Londres était sous le feu des bombes ennemies. Pour protéger les habitants, des abris anti-aérien ont donc été construits à plus d’une trentaine de mètres sous terre. Un peu plus de soixante-dix ans plus tard, l’un de ces abris abrite aujourd’hui des salades.

Désormais, les immenses tunnels souterrains ont été réaménagés avec des éclairages économiques en LED, et complètement remplis de dizaines d’étagères de culture hydroponique, une méthode permettant la culture des plantes sans avoir besoin de terre. Les « lits » verticaux se superposent ainsi jusqu’au plafond, pour s’étendrent sur plusieurs mètres de longueurs.

On y cultive des herbes et des salades qui, une fois récoltées, peuvent être distribuées en moins de quelques heures dans la capitale. Les plantes sont alimentées grâce aux LED qui jouent ici le rôle de Soleil artificiel, sans pesticides, et avec un besoin en eau 70% plus bas que les plantes élevées à la surface. Comme l’explique Steven Dring, co-fondateur de Zero Carbon Food, tout le système est entièrement contrôlé et régulé par ordinateur.

Parmi les variétés de plantes cultivées, vous retrouverez des plants de coriandre, de roquette, de moutarde brune, et bien d’autres. Des plantes faciles à cultiver, et dont le cycle de croissance est suffisamment court. Un cycle encore plus court grâce aux manipulations de Zero Carbon Food qui permettent de contrôler avec une infime précision les conditions de pousse des plantes. Des conditions millimétrées qui n’ont donc rien à voir avec ce qu’il se passe en surface, où les plantes sont à la merci des changements météorologiques.

Après la récolte, les plantes sont contrôlées, sélectionnées et emballées à la main dans une autre partie du bunker souterrain. Elles sont enfin distribuées à différents endroits de Londres : restaurants, traiteurs et revendeurs ; le tout étiqueté sous la marque Growing Underground. Le site Bloomberg fait d’ailleurs remarquer que l’entreprise a déjà reçu le soutien de plusieurs chefs reconnus, notamment le chef deux fois étoilé Michel Roux. L’infrastructure détaillée du souterrain : Lancée en 2014, la start-up a eu recourt à quelques sites de financement par les internautes ainsi qu’à un financement de G’s Fresh pour lever environ 750 000 £, soit plus d’un million d’euros. Avec ses infrastructures actuelles, Zero Carbon Food est capable de produire entre 5 et 20 tonnes de récoltes chaque année.

http://buzzly.fr/abri-anti-aerien-londres-ferme-salades.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s