Il se fait virer parce qu’il pétait trop à son travail…

648x415 americain fait virer travail cause flatu

Ses collègues en ont visiblement eu assez. Richard Clem, un Américain de 70 ans, aurait été licencié pour un motif peu banal : ses flatulences à répétition.

Au moment de son embauche, il pesait environ 420 livres, soit plus de 190 kg. Mais en 2010, une chirurgie gastrique lui a permis de se délester de près de 55 kg. Problème : il a dès lors subi de nombreux effets secondaires gênants, parmi lesquels des « gaz extrêmes et une diarrhée incontrôlable ».

En 2013, les symptômes de Richard Clem ont empiré, provoquant « d’importantes perturbations dans le lieu de travail », selon le procès-verbal. Le président de l’entreprise aurait alors parlé à plusieurs reprises du problème de flatulences de son mari à Louann. Il aurait, selon la plainte, ordonné à Richard de travailler depuis chez lui et déclaré : « On ne peut pas diriger un bureau et y accueillir des visiteurs avec cette odeur ». Le directeur aurait poursuivi en déclarant à Louann : « Dites à Rich que nous avons reçu des plaintes de personnes qui ont des problèmes avec les odeurs ».

Renvoyé le 28 février 2014, Richard Clem a quitté l’entreprise avec son épouse. Louann a démissionné le même jour « en raison du harcèlement et de la discrimination qu’a subi son mari en raison de son handicap et des symptômes qui en résultent », selon un média local.

Son épouse Louann et lui, qui travaillaient tous les deux à la Case pork Roll Company à Trenton, dans le New Jersey, ont déposé plainte le mois dernier contre leur ancien employeur pour « discrimination et harcèlement ». Selon des documents judiciaires, Richard a été licencié en février 2014 pour ses flatulences supposées.

Louann Clem affirme dans sa déposition à la cour que le licenciement de son mari constitue une violation du Americans with Disabilities Act, une loi de protection des personnes en situation de handicap. De son côté, son mari a entamé une action auprès de la Equal Employment Opportunity Commission, une agence gouvernementale chargée de veiller au respect des lois en matière de discrimination. « Lorsque j’ai déposé ma plainte, je n’aurais jamais pensé que cela devienne viral et que tout le monde en parle », s’est-il étonné alors que son histoire est fortement relayée.

http://www.20minutes.fr/insolite/1701279-20151003-fait-virer-parce-petait-trop-travail

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s